belle Usine, cathédrale industrielle

Sur cette ancienne carte postale, datée de 1923, l’usine EOS enveloppée de châtaigniers Au XXIe siècle, la belle Usine, cathédrale industrielle plantée entre vignes et châtaigniers

Il était une fois une centrale hydro-électrique que quelques fous se mirent à rêver "théâtre". C'est au début des années 90, au sein de la troupe des Vilainsbonzhommes (VBZ), que l'idée de la "belle Usine" naît. Après y avoir créé "100 morts et des poussières en 1992, puis "Quand les anges avaient des ailes" en 1994, l'Association belle Usine est officiellement créée en 1996. Le premier comité est composé de Brigitte Martinal Bessero, Félix Dorsaz, Anne-Pascale Crettenand, Xavier Carron, Jean-Michel Chappot, Angèle Voltolini et Josanne Milloux-Lafrenière, tous issus des VBZ. Ainsi, c'est grâce à la passion et à l'engagement de nombreux amoureux de ces aventures, qui n'apportent "rien d'autre" que des papillons au fond du cœur, que l'usine EOS* s'est peu à peu transformée et développée. Depuis sa création, l'Association belle Usine gère ce lieu magique et accueille de nombreux créateurs valaisans et d'ailleurs.

Deux scènes

A ses débuts, la belle Usine n’accueillait qu’un seul spectacle par année, celui de la troupe des Vilains Bonzhommes. Petit à petit, le lieu a ouvert ses portes à d’autres créateurs désireux de pouvoir se produire dans ses murs, et très vite le programme a proposé entre dix et quinze spectacles par année. Depuis le printemps 2009, la programmation se décline même sur deux scènes: la grande scène dans l’espace principal, et la D’zine dans la partie fermée du bâtiment.

La première vit, en raison de contraintes liées à l’absence d’isolation, au rythme de deux saisons par année (printemps + automne), tandis que la D’zine permet de compléter la programmation.

Diversité et qualité

De tout temps, la belle Usine a fait la part belle à la diversité sans pour autant négliger la qualité, accueillant à la fois du théâtre, de la danse, des concerts, des spectacles pour enfants et même un festival de courts-métrages! Parmi les événements les plus populaires de ces dernières années, on retiendra les concerts de Maurane, Romain Didier, le fantastique spectacle de «sion 2006 quand même» – 16 000 sepctateurs en deux semaines – ou encore le one-man-show d’Anthony Kavanagh il y a peu de temps.

Cohabitation avec l’exploitation hydro-électrique

Menée par un comité bénévole d’une dizaine de personnes, l’association belle Usine compte en 2009 environ 450 membres. Aujourd’hui, dans cette cathédrale industrielle de 21 mètres de hauteur, plantée entre vignes et châtaigniers, l’exploitation hydro-électrique et la culture cohabitent. Avec elle, Fully et le canton du Valais disposent d’un lieu culturel unique et particulier qui non seulement offre un espace de création idéal, mais attire des spectateurs de toute la Suisse romande, et fait voyager l’image de la commune et du canton bien au-delà des frontières régionales.

*depuis 2007 la gestion de la belle Usine version hydro-électrique a été confiée à la société FmdF (Forces motrices de Fully).


20 100 logo fr noir

Fully-Tourisme_logo

fully logo

fmdf-sa

rhonefm

valeol

loterie romande

les fruits de martigny

3 couronnes

cri

 

logo-facebook



Profitez de notre abonnement 1/2 tarif à 50.-
Belle Usine - CP 222 - 1926 Fully bebold